Comment entretenir son matériel et ses outils agricoles ?

Il est donc indispensable de bien entretenir son matériel et les outils de la ferme afin de prolonger le plus longtemps possible leur performance et d’éviter de devoir les réparer ou les remplacer trop souvent.

Comment entretenir son tracteur ?

Le tracteur est souvent l’outil le plus coûteux et le plus important d’une exploitation agricole. C’est un matériel techniquement très pointu et l’agriculteur s’endettera sur plusieurs années pour en acquérir un. Pour entretenir correctement un tracteur et prolonger son espérance de vie, il faut :

  • le rincer régulièrement à l’aide d’un nettoyeur haute-pression comme le Karcher K4 Power Control.
  • l’abriter à l’abris du vent.
  • faire un contrôle technique régulier.
  • changer les pièces et effectuer les réparations chez un garagiste spécialiste des engins agricoles.
engins agricoles

Voici quatre étapes pour nettoyer votre tracteur en profondeur et avec le moins d’efforts possible.

Enlever les saletés

Vous pourriez être tenté d’intervenir immédiatement avec un tuyau et de commencer à arroser tout le véhicule, mais il est préférable de commencer par retirer manuellement les saletés telles que les brindilles ou les feuilles. Le débit d’eau, des nettoyeur haute pression bas-de-gamme, peut être imprévisible ou difficile à contrôler. Parfois, il peut finir par pousser les feuilles et autres débris dans les coins et recoins inaccessibles de la machine, où ils peuvent s’accumuler et pourrir. Vous pouvez utiliser un souffleur de feuilles, ou une brosse à long manche pour gratter soigneusement les débris détachés.

Lavez et rincez l’extérieur

Petit conseil utile : commencez le lavage de votre tracteur un jour de pluie. Cela permet de ramollir la saleté pour qu’elle s’enlève plus facilement avec de l’eau. Vous pouvez utiliser un nettoyeur à haute pression ou appliquer de la mousse à neige si vous le souhaitez, mais il faut faire attention avec ces méthodes pour protéger votre couche de peinture. Un simple tuyau d’arrosage, un chiffon et du savon peuvent également faire l’affaire. Veillez simplement à ce que le moteur ne soit pas chaud et à ce que les connexions électriques ne soient pas mouillées.

Aspirer l’intérieur

Votre cabine peut devenir étonnamment sale en un temps relativement court. Si vous prenez une lampe de poche à l’intérieur, vous verrez combien de poussière et de gravier peuvent s’y glisser. Débarrassez l’intérieur des outils et des détritus, puis passez l’aspirateur. N’oubliez pas de retirer et de laver également les tapis en caoutchouc.

Essuyez les surfaces avec un produit de nettoyage adapté au matériau – cuir ou vinyle, par exemple. Il existe de nombreux produits disponibles dans le commerce pour l’entretien intérieur des voitures, qui conviennent également à cet usage.

Séchez et cirez

Laissez le tracteur sécher à l’air libre ou essuyez-le avec des chiffons en microfibres. Vous pouvez également utiliser le souffleur de feuilles pour accélérer le processus. Vous pouvez maintenant passer en revue l’extérieur et vérifier si les surfaces ont besoin d’une finition protectrice. Cela permettra de préserver la couche de peinture et de repousser l’eau et les débris. La plupart des produits de cire pour voiture peuvent également être appliqués sur l’extérieur de votre tracteur et durent généralement jusqu’à 3 ou 4 mois, mais vous pouvez certainement essayer des produits plus spécialisés ou professionnels pour obtenir une finition protectrice plus durable.

Même avec toutes les autres tâches qui vous occupent au quotidien sur votre exploitation, le nettoyage du tracteur ne doit pas être négligé – il peut vraiment faire la différence lorsqu’il s’agit d’efficacité à long terme et d’un cycle de vie prolongé pour votre machine la plus utile.

Comment nettoyer vos outils de jardinages : bêches, rateaux… ?

Il faut nettoyer vos outils de jardinage à la fin de chaque utilisation et faire un lavage spécifique à la fin de la saison avant de les stocker pendant l’hiver. À la fin de la saison de jardinage, certains agriculteurs peu précautionneux rangent simplement les outils de jardinage, tels que les houes, les pelles, les truelles et les sécateurs, dans un garage sans les nettoyer. Au printemps suivant, ils retrouvent des outils ternes et encroûtés de terre, ce qui rend la taille et le creusement plus difficiles.

outils de jardinages

Les outils de jardinage dureront de nombreuses saisons s’ils sont bien entretenus. Des lames propres et tranchantes sur les bêches, les pelles, les houes et les cisailles faciliteront grandement le travail de jardinage. Bien que les outils doivent être nettoyés après chaque utilisation, la plupart des jardiniers sont occupés et se contentent généralement de les remettre dans la remise ou le garage. Heureusement, les outils négligés peuvent souvent être rajeunis.

La première étape consiste à enlever la terre collée sur outils. Il peut être nécessaire d’utiliser un jet d’eau puissant, une brosse rigide et de l’eau savonneuse. Lorsque la plupart des résidus ont disparu, passez de la laine d’acier sur la lame pour obtenir une surface propre, lisse et brillante. Frottez de la gelée navale sur les surfaces métalliques pour éliminer les taches de rouille.

Affûtez les bords des outils de jardinage, comme les houes, les pelles et les bêches, à l’aide d’une pierre à aiguiser ou d’une lime plate. Tenez la lime à un angle léger au-dessus du bord biseauté d’origine, c’est-à-dire le dessus ou l’avant des pelles et des bêches. D’un mouvement de balayage d’un côté à l’autre, poussez la lime le long du bord dans un seul sens, en vous éloignant de la lame. Une fois le bord affûté, retournez l’outil et limez légèrement l’arrière de la lame pour éliminer la fine « bavure » qui s’est formée lors du limage de l’avant.

Une fois les lames nettoyées et affûtées, essuyez-les ou vaporisez-les avec un lubrifiant à base de pétrole et un inhibiteur de rouille, comme le WD-40. Les manches en bois des outils doivent également faire l’objet d’une attention particulière pour éviter qu’ils ne se dessèchent et ne se fissurent. Enlevez les résidus de saleté et essuyez les poignées avec un chiffon doux imbibé d’huile de lin bouillie.

La saleté et la sève accumulées sur les outils d’élagage, ainsi que leur utilisation fréquente, entraînent l’émoussement des lames des outils d’élagage. Enlevez la sève séchée avec de la térébenthine et utilisez une toile émeri souple et abrasive pour enlever les résidus dans les endroits étroits.

De nombreux outils d’élagage sont conçus de manière à pouvoir être démontés pour affûter les lames. Affûtez les lames des cisailles à l’aide d’une pierre de céramique maintenue à un angle léger et poussée sur le bord, loin de la lame. Retournez la lame et limez doucement. Après l’affûtage, réassemblez les cisailles et enduisez les parties métalliques d’un lubrifiant en spray pour réduire la friction entre les pièces mobiles et éviter la rouille.

Conclusion sur l’entretien de votre matériel agricole

Vous l’avez compris, il n’y a rien de sorcier à entretenir votre matériel agricole mais c’est absolument indispensable. Souvent quand un outil est neuf, on le nettoie attentivement après chaque usage… mais on perd ces bonnes habitudes avec le temps. Hors seul un entretien minutieux et régulier de vos outils vous permettra de les conserver longtemps et de réaliser ainsi de précieuses économies dans les charges de votre exploitation agricole.

Noter l'article