Tout savoir sur Vespa velutina : le frelon asiatique

Le frelon asiatique fait beaucoup parler de lui depuis son arrivée en France en 2004. Et cela n’est pas prêt de s’arrêter. Aussi nommé Vespa velutina, il s’agit d’un insecte nuisible pour les abeilles et pour la stabilité des équilibres au sein des écosystèmes. Enfin, il est potentiellement dangereux et tue chaque année des personnes partout dans le monde. Il est donc nécessaire de prendre connaissance de Vespa velutina et des mesures de lutte. Cet article est consacré à ce sujet sensible. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Le frelon asiatique est un conquérant

Vespa velutina est originaire d’Asie orientale. Cette espèce se décline en plusieurs sous-espèces que l’on retrouve dans tout le sud-est asiatique. La sous-espèce qui nous concerne en particulier est Vespa velutina nigrithorax, endémique à la Chine. Ces Hyménoptères se retrouvent naturellement dans des régions subtropicales ou tropicales et leur présence en France n’est pas normale.

Les frelons adultes consomment surtout du nectar,
Les frelons adultes consomment surtout du nectar, mais ils doivent chasser d’autres insectes pour nourrir leurs larves.

Le frelon asiatique a bénéficié des échanges internationaux pour coloniser des territoires distants. Il n’aurait jamais atteint l’Europe sans une intervention humaine. C’est probablement en voyageant dans un chargement de poterie chinoise, qu’il est arrivé en 2004 dans le département du Lot-et-Garonne. Une seule reine est peut-être à l’origine de la situation catastrophique actuelle.

Bien que le climat et l’environnement du sud-ouest de la France soient très différents de ceux de Chine, le frelon asiatique a rapidement colonisé notre pays. Il est maintenant présent dans tout l’hexagone, à l’exception de la Corse.

Chaque année, il progresse de 60 kilomètres, aidé par les échanges de marchandises, mais aussi par la capacité de franchissement des jeunes reines. Chaque reine peut parcourir de nombreux kilomètres pour trouver un site convenable pour fonder une colonie.

Le frelon asiatique ne connaît pas les frontières et il se répand dans toute l’Europe occidentale. Le réchauffement climatique lui permet de s’aventurer vers le nord. En 2022, Vespa velutina est implanté au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en Allemagne, en Suisse, en Italie, en Espagne, en Andorre et au Portugal. Il est probable qu’il colonise rapidement toute l’Europe, puis l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient.

Il est malheureusement trop tard pour espérer l’éradication du frelon asiatique, bien que certaines îles aient réussi à s’en débarrasser. C’est le cas de Minorque aux Baléares. Il faut donc apprendre à vivre à ses côtés, mais aussi à s’en protéger, car il s’agit d’un insecte piqueur potentiellement dangereux pour la santé des personnes.

En règle générale, les frelons sont des insectes capables de s’acclimater à de nouvelles conditions environnementales. Et l’Europe n’est pas seule à être confrontée à une invasion de ces Hyménoptères. Par exemple, les États-Unis et le Canada font face à l’invasion de la Côte Pacifique par le frelon géant. Si ce sujet vous intéresse, nous vous invitons à lire l’article :  https://blog.idlwt.com/vespa-mandarinia-frelon-geant-meurtrier/

Comment reconnaître Vespa velutina ?

Il ne faut pas confondre Vespa velutina avec le frelon européen et la scolie des jardins. Car ces deux insectes sont naturellement présents en France et utiles pour l’environnement. Malheureusement, il y a fréquemment des erreurs et beaucoup d’insectes sont tués inutilement. Dans certaines régions, les frelons européens sont en voie de disparition. Il est alors interdit de détruire leur nid et certaines personnes posent même des nichoirs pour leur venir en aide.

le frelon asiatique est un insecte à la livrée sombre
le frelon asiatique est un insecte à la livrée sombre et qui ne mesure pas plus de 3 centimètres.

Ainsi pour ne pas causer de dégâts, il faut savoir identifier avec certitude le frelon asiatique. Vespa velutina est un insecte à la livrée sombre. Seule l’extrémité de son abdomen et ses pattes sont orangées. Ainsi son autre nom commun est le frelon à pattes jaunes. La taille d’une ouvrière est de 2 à 3 centimètres. Les reines sont un peu plus longues, mais elles ne sont pas visibles durant une grande partie de l’année.

Pourquoi le frelon asiatique est-il nuisible ?

Le frelon asiatique a été classé par arrêté ministériel comme une espèce nuisible. Car il représente un danger pour les colonies d’abeilles, la biodiversité et les personnes humaines. Par conséquent, lorsque l’on repère un nid, il est obligatoire de procéder à sa destruction. Mais comme nous le verrons plus bas, il ne faut pas intervenir soi-même pour le détruire, mais avoir recours à un professionnel.

Les risques pour les abeilles et l’apiculture

Les colonies de frelons asiatiques se nourrissent jusqu’à 60% d’abeilles. Les autres proies sont divers insectes et araignées. Chaque année, un nid de frelons asiatiques détruit des dizaines de milliers d’abeilles pour pouvoir nourrir ses propres larves. Et beaucoup de ces butineuses sont capturées devant leur ruche. On comprend que l’invasion de Vespa velutina inquiète les apiculteurs professionnels, mais aussi les apiculteurs amateurs.

En plus de tuer des butineuses et de réduire la capacité d’une colonie à produire du miel, la présence des frelons stresse les abeilles. Lorsque plusieurs frelons sont présents devant une ruche, les abeilles n’osent plus prendre leur envol. Dans les cas extrêmes, c’est toute la colonie d’abeilles qui finit par mourir de faim. L’apiculteur doit donc placer des pièges dans les environs de son rucher pour capturer le maximum de frelons et ainsi permettre à ses abeilles de récolter le nectar et le pollen en quantité.

Si vous souhaitez pratiquer l’apiculture en France, vous devez contrôler la prédation autour de vos ruches. Comme l’explique notre article (Lien vers article 5 conseils pour bien débuter en apiculture), être apiculteur amateur c’est avant tout combattre les ravageurs aux côtés de ses abeilles. Finalement et avec l’arrivée de nombreux ravageurs, l’apiculture non interventionniste est devenue une utopie.

Les perturbations pour l’environnement

Un nid de Vespa velutina va consommer une dizaine de kilogrammes d’invertébrés au cours de la saison. Ce qui correspond à un grand nombre d’insectes et d’araignées. Une colonie de frelons asiatiques va dépeupler les jardins, les prairies et les forêts environnantes de son entomofaune. Ces nids de frelons asiatiques contribuent à modifier les équilibres entre les espèces, jusqu’à faire disparaître certaines d’entre elles. Mais l’impact est global, bien que difficilement mesurable.

Les dangers pour l’être humain

Toutes les femelles frelons asiatiques sont pourvues d’un dard et peuvent injecter du venin. Une seule piqûre n’est pas dangereuse, sauf pour les personnes allergiques au venin des Hyménoptères. Par contre, les attaques de dizaines d’ouvrières sont à craindre. Et lorsque l’on reçoit plusieurs piqûres, il est préférable de faire appel à un médecin le plus vite possible.

Les ouvrières frelons asiatiques ne sont pas agressives lorsqu’elles recherchent leurs proies. Elles ne piquent que si on leur marche dessus ou lorsqu’on les touche. Cela peut arriver lorsqu’on fait du jardinage. Mieux vaut porter des gants épais quand on doit couper des branches ou arracher des mauvaises herbes.

nid frelon asiatique
un nid contient une reine et des centaines d’ouvrières agressives, ne vous en approchez pas.

Par contre, les ouvrières se montrent particulièrement agressives lorsqu’elles défendent leur nid. Si vous repérez un nid, ne vous en approchez pas à moins d’une dizaine de mètres. Malheureusement, beaucoup de personnes tombent nez-à-nez avec un nid en jardinant, en ouvrant une cabane de jardin ou en visitant leur grenier. Dans ces cas, il faut prendre la fuite le plus rapidement possible et faire intervenir un professionnel de la  désinsectisation.

Certaines communes prennent en charge financièrement la destruction des nids de frelons asiatiques. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre communauté de communes. Notez que les pompiers peuvent intervenir sur les nids qui se trouvent sur le domaine public. Mais généralement, ils n’interviennent pas sur les propriétés privées.

Comment se protéger de cet envahisseur ?

Le frelon asiatique est un insecte que l’on doit craindre. Par solidarité envers les apiculteurs et les personnes allergiques, il faut participer à l’effort pour contrôler la population de cette espèce invasive. Quelques mesures simples peuvent être prises.

Si vous avez un jardin, vous pouvez poser en été des pièges pour capturer les ouvrières. Privilégiez des pièges sélectifs pour ne pas tuer des frelons européens et d’autres insectes utiles pour l’environnement. Le meilleur appât pour attirer Vespa velutina consiste en des restes de poissons ou de crevettes. Les frelons asiatiques raffolent de ces appâts riches en protéines et vous ne risquez pas de capturer des abeilles à leur place.

Enfin, si vous repérez un nid de frelons asiatiques, faites appel à un professionnel. N’intervenez pas par vous-même, car les ouvrières sont bien plus agressives que les guêpes et les frelons européens. Chaque année, des décès sont à déplorer en Asie, mais aussi en Europe.

Si vous avez trouvé cet article intéressant et que vous souhaitez contribuer à la lutte contre le frelon asiatique, partagez-le dès à présent sur les réseaux sociaux. Car beaucoup de personnes ne sont pas informées sur ce sujet. Elles ne savent pas identifier un frelon asiatique et le distinguer d’autres frelons et guêpes. Enfin, beaucoup de gens sont imprudents et risquent leur vie en détruisant par eux-mêmes un nid de frelons.

Nous vous remercions pour votre lecture et nous vous souhaitons une bonne continuation.

Noter l'article