L’agrivoltaïsme : c’est quoi ?

Selon la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), La France doit être capable de produire jusqu’à 100 GW d’énergie renouvelable d’ici 2050. Grâce à l’arrivée de « l’agrivoltaïsme », atteindre cet objectif est devenu plus facile. Cette nouvelle technique, associant installation photovoltaïque et agriculture, peut fournir 40% des énergies renouvelables en 2030. Dans cet article, nous allons élargir votre connaissance sur ce nouveau type de production. Plus précisément, ce que c’est vraiment, quels en sont les principaux avantages et risques.

L’agrivoltïsme : définition et dynamique de croissance

Depuis toujours, l’agriculture et l’installation photovoltaïque sont « en compétition ». En effet, elles sont toutes les deux fondamentales pour le développement d’un pays. L’une assure l’alimentation de la population tandis que l’autre garantit un développement durable. Cependant, chacune d’elle nécessite de grands investissements, notamment d’une grande superficie des terres. C’est bien pour cette raison que l’agrivoltaïsme est créée.

installation photovoltaïque agrivoltaisme

Que signifie vraiment « l’agrivoltaïsme» ou « agri-pv » ?

Créée en 1981, l’agri-PV est un mode de production qui combine l’agriculture et l’installation photovoltaïque. Elle consiste plus précisément à positionner des centaines de panneaux solaires sur les terres arables à cultiver. Cela suite à une étude de faisabilité très ingénieuse afin d’obtenir un rendement maximal. En bref, l’agri-PV est la parfaite émulation entre la production alimentaire et la production d’énergie solaire.

Comment se développe l’agrivoltaïsme ?

L’agrivoltaïsme s’est d’abord développé en Asie, puis en Europe vers 2017. Actuellement, de nombreuses collectivités et associations se lancent dans des projets innovants d’agri-PV. C’est une nouvelle biotechnologie prometteuse qui sera bientôt définie et règlementée par l’ADEME (Agence de la transition écologique). En effet, pour que la filière soit acceptée pas les agriculteurs, il faut qu’elle soit certifiée et labellisée.

 En France, une association agrivoltaïque voit même le jour. En effet, une soixantaine d’agriculteurs reconnaissent déjà les avantages qu’elle présente. Ainsi, de nombreux collectifs agricoles se tournent vers l’agrivoltaïsme pour travailler des centaines d’hectares de terres arables. Il y a par exemple : « Champs ensoleillés du Beugnon », « Agribio Energies », « Champs solaires nucériens »… Par ailleurs, dans le cadre de la transition écologique, l’Etat finance déjà environ une centaine de projets agrivoltaïques désignés par la CRE (Commission de la régulation de l’énergie).

Les principaux intérêts et risques liés à la pratique de l’agrivoltaïsme

Avantages agrivoltaïsme

Les avantages des panneaux solaires dans les champs 

L’implantation des panneaux solaires dans les terres à cultiver permet d’obtenir une meilleure récolte ainsi que d’un supplément de revenu pour l’exploitant. Avec cette méthode de production, l’agriculteur ne s’en sort jamais perdant. Et cela, malgré les caprices du climat et le faible potentiel des terres. En effet, l’agrivoltaïsme présente de nombreux avantages:

  • Protection des cultures contre les aléas climatiques : la mise en place des panneaux solaires sur ces dernières les protège des intempéries, des grêles, de la neige, de la canicule, du gel… ou des brusques changements du climat.
  • Valorisation des excès de lumière inutiles à la photosynthèse : transformation en énergie renouvelable grâce à l’installation PV.
  • Amélioration de la qualité des récoltes et économie d’eau : protégées contre les coups de chaleur, les cultures diminuent leur besoin en eau. Cela accroît la teneur en arôme de ces dernières et les rendent plus goûteuses.
  • Constitution de revenus supplémentaires pour les exploitants : ils peuvent aussi gagner de l’argent en vendant l’électricité générée par les panneaux solaires.
  • Préservation des parcelles agricoles tout en contribuant à l’expansion de la filière de l’énergie renouvelable.

L’agrivoltaïsme : quels sont les principaux risques et contraintes ?

Il est à porter de votre connaissance que la pratique de l’agrivoltaïsme n’est encore qu’au stade d’expérimentation. Ainsi, malgré le résultat fascinant qu’elle montre et ses multitudes d’avantages, le fait que tout cela dure sur le long terme est encore un mystère. En outre, de nombreux paramètres sont à étudier avant de se lancer dans un projet d’agrivoltaïsme, car cela nécessite un investissement très important. Voici donc les risques à courir si l’on se lance dans l’agrivoltaïsme:

  • Elle serait plus profitable à la production d’énergie solaire qu’à la production agricole : les panneaux solaires peuvent constituer une gêne au développement des plantes.
  • L’installation de la centrale agrivoltaïque est complexe et coûteuse: on parle ici des dispositions des panneaux, de la hauteur idéale selon les besoins de l’agriculteur et des cultures, la qualité du sol…
  • Des champs complètement dépaysés : au lieu de voir un champ, vous verrez des centaines de plaques solaires. Cette vue déplaît à certaines personnes.
Noter l'article