Les alternatives aux pesticides

Savez-vous que les pesticides chimiques sont l’un des premiers facteurs qui nuisent les sols et l’environnement ? Les herbicides, insecticides, fongicides, désinfectants et tant d’autres pesticides chimiques sont également dangereux pour la santé. De ce fait, l’adoption d’autres alternatives aux pesticides commence à être une tendance pour pas mal d’agriculteurs européens. Particulièrement en France, en moyenne 90% des agriculteurs commencent à opter pour de nouvelles techniques afin de lutter contre les adventices et insectes nuisibles. De plus, d’autres pays imposent des lois et challenges réduisant de moitié la propagation des produits chimiques toxiques.

Alternatives aux pesticides : pour lutter contre les adventices et les organismes nuisibles pour les plantes

Les organismes nuisibles, les maladies et les mauvaises herbes qui sont les principaux ennemis de l’agriculture poussent les agriculteurs à chercher des recours. Si auparavant, la majorité des cultivateurs ont opté pour les pesticides, aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Une recherche a montré une diminution de 20% sur le marché des pesticides chimiques. La majorité des cultivateurs se lancent dans les méthodes mécaniques, thermiques et biologiques. Ces techniques sont prises en compte pour avoir un rendement optimal dans leurs cultures sans endommager l’environnement.

Méthode de désherbage par voie mécanique

Méthode mécanique pour substituer aux alternatives chimiques

Sachant que la prolifération des mauvaises herbes conduit à la réduction de la rentabilité des cultures, il est impératif qu’elles soient déracinées. De plus, ces adventices peuvent également nuire à la qualité des récoltes. Ainsi, le désherbage par voie mécanique permet de limiter l’application des produits phytosanitaires sur les plantes. Cette technique implique l’adoption des outils tels que les sarcleurs, herses ou houes rotatives pour se débarrasser des mauvaises herbes. La méthode chimique peut alors être remplacée par ce désherbage mécanique afin que les plantes puissent se développer aisément. Malgré le fait qu’il nécessite à la fois une force et des investissements, le désherbage mécanique est une technique incontournable et est une bonne alternative aux pesticides.

Méthode thermique comme alternative aux pesticides  

Méthode thermique pour substituer les pesticides

Une température élevée au sol peut également assurer la destruction des adventices. C’est ce que l’on appelle désherbage thermique. Un moyen très efficace et faisable pour éradiquer à 100% les végétaux importuns. Cette technique fait partie des bonnes alternatives aux pesticides et est facile à adopter. Le principe s’impose sur la production d’un choc thermique qui va détruire les cellules végétales des herbes indésirables. Ce phénomène de destruction va également être dû à la précipitation des protéines des tissus végétaux. Pour cela, le fait d’exposer les mauvaises herbes à une flamme ou de verser de l’eau bouillante dessus sont les moyens de production d’un choc thermique les plus répandus. Par ailleurs, cette méthode doit se faire minutieusement, car contrairement à la voie mécanique, elle pourra produire d’autres problèmes tels qu’une brûlure.

Adoption d’une technique biologique impliquant les méthodes naturelles

Méthodes naturelles alternatives aux pesticides

Afin de multiplier le contrôle des ennemis des cultures, spécifiquement les ravageurs et insectes, les techniques biologiques ont été mis au grand jour. Elles se comportent également comme une parfaite alternative aux pesticides. La technique naturelle fait appel aux organismes vivants et à quelques micro-organismes, également appelés prédateurs parasitoïdes ou encore insecticides botaniques pour compléter la mission. Ils ont pour action de rivaliser les organismes nuisibles. De plus, la confusion sexuelle, qui consiste à perturber la reproduction sexuelle des organismes néfastes est aussi une alternative naturelle aux pesticides. Cette dernière vise à briser la multiplication des populations nocives détruisant les cultures.

Alternatives aux pesticides : avantageux et écologiques

Bénéfique sur le plan sanitaire

La contamination des aliments par les pesticides chimiques, qui s’avèrent dangereuses pour la santé, peut être éradiquée par l’adoption des autres recours. D’autant plus que la consommation des produits traités par des pesticides comme les fruits et légumes affecte la santé surtout pour les personnes vulnérables. Ainsi, diverses maladies seront combattues grâce à l’utilisation des alternatives aux pesticides.  À ne citer que la perturbation du système endocrinien chez les enfants, les problèmes psychologiques, les asthmes et même les cancers.

Préservation de l’environnement et amélioration de l’exploitation agricole

Les alternatives aux pesticides luttant contre les dévastateurs des agricultures sont saines et non toxiques. Les techniques thermiques et biologiques peuvent donner une occasion de travailler avec la nature et d’en tirer profit. Ils peuvent être adoptés aisément afin d’avoir de bonnes cultures tout préservant l’environnement. De plus, ces méthodes écologiques maintiendront un bon équilibre sur le cycle des nutriments des plantes. De ce fait, les alternatives aux pesticides permettent aux cultures d’avoir une bonne continuité et stabilité en ce qui concerne les phosphores, azotes, potassium, etc. D’où, le fait de laisser les pesticides chimiques de côté afin de préserver la qualité du sol de façon écologique. En d’autres termes, la fertilité des sols sera préservée. Outre qui dit sol de meilleure qualité dit rentabilité élevée.

Noter l'article