Pénurie de moutarde en France : tout ce qu’il faut comprendre !

Vous l’aurez sûrement remarqué, il devient de plus en plus difficile de mettre la main sur les pots de moutarde en supermarchés. Les stands qui leur sont réservés sont, soit vides soit en manque d’approvisionnement. Eh oui, on ne trouve pas toujours la marque que l’on cherche. La moutarde, ce condiment très apprécié des foyers français connaît actuellement une pénurie qui n’est pas prête de s’arrêter. Mais ce n’est pas tout, une augmentation du prix d’environ 9 % est également constatée sur un an. Les facteurs à l’origine de cette pénurie de moutarde sont nombreux. Les détails.

Le premier exportateur de moutarde plus en capacité

Au mois de juillet 2021, le Canada, premier exportateur de graines de moutarde en France a été touché par un extrême dôme de chaleur. Ce qui a fortement impacté ses récoltes, car une bonne partie des champs de graines de moutarde a été détruite. Or, c’est le Canada qui approvisionne 80% des besoins en graines de moutarde à la France.

Cette souffrance de la météo a fait que le Canada a dû diviser en deux sa récolte depuis deux ans. Ce qui a impacté sa production deux fois moins. Pour mieux vous expliquer le niveau de gravité de la situation : si on avait un rendement de 174 000 tonnes de graines de moutarde en 2018, pour 2021, on a un chiffre extrêmement faible de 71 000 tonnes.

Nous avons bien des cultivateurs en France, mais ils ne peuvent assurer que la production du tiers des besoins en graines de moutarde du pays. La France a besoin de 32000 tonnes de graines de moutarde par an. À ce jour, elle n’en produit que 12 000 tonnes. D’où, la pénurie de moutarde en France.

graines de moutarde

Pénurie de moutarde et conflit russo-ukrainien

La France aurait bien voulu combler le vide laissé par le Canada en commandant plus auprès des autres exportateurs de graines de moutarde, mais cela n’a également pas pu se faire.  Les pays concurrents du Canada en terme d’exportation mondiale de graines de moutarde ne sont autres que la Russie et l’Ukraine. Il se trouve justement que ces deux pays soient actuellement en guerre. Ce qui explique la pénurie de moutarde en France.

La Russie est le deuxième pays exportateur de graines de moutarde, toutefois elle est actuellement pénalisée par un embargo commercial dû au conflit. Quant à l’Ukraine, ce pays figure aussi parmi l’un des principaux exportateurs de graines de moutarde, mais il se trouve dans une situation économique extrêmement chaotique à cause du conflit avec la Russie.

Il ne reste plus que le Népal qui est actuellement le premier pays mondial producteur de graines de moutarde, mais malheureusement, il n’est pas ouvert pour faire de l’exportation. En somme, la guerre d’Ukraine et la pénurie de moutarde sont étroitement liées. Ce qui bouleverse complètement les échanges agroalimentaires.

Graines de moutarde produites en France victimes d’insectes ravageurs

Une autre raison de la pénurie de moutarde en France, c’est que les agriculteurs français sont de moins en moins motivés par la production de graines de moutarde. Cela étant parce que les productions sont moindres du fait des dégâts causés par la grosse altise, un insecte sauteur qui ravage toutes les cultures à son passage. La Bourgogne produit environ les 15% de graines de moutarde qu’a besoin la France par an. Ce pourcentage n’est plus atteint à cause de la grosse altise.

Pour tenter d’éviter la pénurie de moutarde, il existe bien un insecticide efficace pour lutter contre ces insectes. Ce n’est autre que le phosmet connu aussi sous le nom de Boravi. Toutefois, un décret européen a interdit son utilisation, une décision qui ne plaît pas à bon nombre d’agriculteurs. Ce pesticide malgré qu’il soit efficace est jugé comme étant dangereux que ce soit pour les passants, les travailleurs ou les consommateurs. 

Insecte ravageur moutarde

Les graines de moutarde : une culture à faible revenu ?

Au fait, les graines de moutarde ne sont pas seulement vulnérables aux insectes. Sa production est également peu rémunératrice contrairement aux autres cultures agricoles. Tout cela fait que les agriculteurs sont désintéressés. Ils préfèrent produire d’autres cultures plus rentables comme le blé. La pénurie de moutarde risque donc de se poursuivre encore plus longtemps. Il en faudra encore au minimum an pour s’en sortir de la situation.

Vous avez l’habitude d’acheter et d’utiliser de la moutarde pour savourer vos plats en cuisine ? Il est grand temps de prévoir un ingrédient de substitution de celle-ci en attendant que son approvisionnement reprenne son cours normal. Plusieurs solutions sont proposées par 60 millions de consommateurs pour remplacer la moutarde : le raifort, le pêle-mêle, le wasabi ou encore le Worcestershire sauce, un condiment anglais. Tous les moyens sont bons en attendant le retour de la moutarde que nous aimons tant !

Noter l'article