Quels choix bio et éthiques faire pour la viande ?

Quand on souhaite manger bio et bien pour sa santé et pour l’environnement, un problème se pose rapidement avec la viande. Assurer ses besoins en protéines peut se faire avec des aliments animaux ou végétaux, normalement plus respectueuses de l’environnement.

Toutefois, les protéines végétales ne conviennent pas forcément à tous, que ce soit pour leur goût, certains scandales d’agriculture (déforestation, bien que cela puisse être pire pour l’élevage), ou pour les problèmes que l’on trouve sur notre santé (surtout le soja modifié).

Même si toutes ces questions peuvent se résoudre avec certains produits locaux et bio, la viande et le poisson sont des aliments que l’on peut simplement vouloir consommer, mais il est compliqué de trouver des aliments animaux de bonne qualité et réellement respectueux de l’environnement.

Quel choix faire pour sa santé et l’environnement si l’on souhaite consommer de la viande ?

Le meilleur choix pour sa santé

Pour être en bonne santé, il faut consommer de bons produits qui ont été élevés dans de bonnes conditions et éviter qui seront moins bon nutritionnellement et qui pourraient vous apporter des substances nocives.

Poules bien nourries

L’élevage bio pour limiter la présence de substances nocives

L’élevage est l’utilisateur principal d’antiobiotiques. Les antibiotiques sont distribués en grande quantité aux animaux pour éviter qu’ils ne tombent malades. Ces antibiotiques se retrouvent alors dans notre corps en micro-quantité, et ils participent à renforcer les bactéries contre lesquelles ils luttent.

De plus, dans l’élevage intensif, on a recours à de multiples produits comme des vitamines, des médicaments, des hormones de croissance, ou des produits tuant les parasites pour s’assurer que les animaux restent en forme mais tous ces produits se retrouvent dans la chair. Leur consommation peut entraîner des problèmes puisqu’ils contiennent parfois des perturbateurs endocriniens. De même, les hormones de croissance ont un impact nocif sur notre santé globale, et il bien meilleur de consommer une viande n’en contenant pas.

Pour ce qui est de leur alimentation, on retrouve souvent des farines animales et des produits issus de cultures génétiquement modifiées. Ces produits peuvent se retrouver dans votre assiette !

En consommant des viandes issues d’élevages bio, on limite la présence de ces substances nocives dans son alimentation, puisqu’un élevage bio ne peut pas recourir de la même manière à ces produits. Les antibiotiques sont bel et bien utilisés dans l’élevage bio, mais c’est une solution ultime. Cela signifie que l’éleveur utilisera un antiobiotique de manière ciblée pour des symptômes plutôt graves et le signalera au vétérinaire ou lui demandera son avis. Les contrôles sont réguliers, et il y a une présence extrêmement faible de traces d’antibiotiques et de produits malsains dans les viandes bio.

De même, leur alimentation est très contrôlée, et les élevages bio n’utilisent ni OGM, ni alimentation animale. Elles sont donc bien meilleures pour la santé.

Consommer des produits locaux bien nourris

Pour sa santé, il est important de consommer de bons produits et de savoir ce que l’on consomme. Une grande partie de la consommation de viande se fait dans les produits transformés avec une viande dont on se soucie beaucoup moins de la qualité. Aujourd’hui, la qualité de la viande vendue en tant que telle s’est améliorée, avec des labels aidant le consommateur à faire de bons choix, mais la viande utilisée par l’industrie agroalimentaire reste difficile à tracer. Quand vous mangez un sandwich au jambon, votre jambon est probablement du jambon reconstitué dans lequel différents additifs ont été utilisés. Pour éviter de consommer des produits qui ne sont pas sains, il est préférable de toujours choisir une viande locale et de qualité et qui a été bien élevée.

Ainsi, quand vous achetez de la viande ou un produit contenant de la viande, l’idéal est de se tourner vers le label bio et de consommer une bonne viande élevée en plein air. Ensuite, vous pouvez choisir un label rouge ou un label de qualité de la viande, moins exigeant que le logo bio, mais qui assure que la viande est locale. La limite du logo bio est qu’il n’assure pas que la viande est locale, et l’origine de la viande peut être compliquée à comprendre. Par exemple, une viande abattue en France a été élevée dans un autre pays, mais un drapeau français peut être affiché. Alors, choisissez une viande élevée en France et avec un label bio ou label rouge ! Une viande bio sera aussi bénéfique sur l’apport nutritionnel, puisqu’elle sera souvent moins grasse qu’une viande d’élevage normal. Faire les bons choix nutritionnels se fait en s’intéressant à la nutrition et à la diététique, ce qui peut se faire à travers une formation diététique qui vous apprendra à mieux choisir votre viande.

Les choix à privilégier pour l’environnement

Quand on souhaite manger bio, on pense aussi à l’environnement, et ici le choix environnemental est très important, déjà, pour le respect des bêtes, puis pour l’environnement en tant que tel.

Pour un élevage éthique respectueux des animaux

Pour consommer de la viande éthique, le premier choix à faire sera de choisir une viande bien élevée. Il faut choisir une viande élevée en plein air, bien alimentée et qui soit dans un espace suffisant. Pour un consommateur simple, avoir accès à ces informations n’est pas possible, mais les labels permettent de savoir si les animaux ont été bien élevés. On peut donc se tourner vers de la viande bio ou de label rouge. Sinon, la viande mentionnant élevage en plein air, par exemple sur le poulet, permet de savoir que la qualité est déjà meilleure.

Pour ce qui est de la volaille, choisir une viande élevée en plein air est très important, car beaucoup sont élevés en batterie ou en intérieur. Pour le bœuf, il faut choisir une race à viande, presque tous sont élevés en plein air, 99% selon Welfarm, alors que pour les races à lait environ 7% n’ont jamais accès à un pâturage.

Le besoin de consommer local pour l’environnement

Le premier choix environnemental se fait dans le type de viande que l’on consomme. Vous avez certainement entendu parler de la différence de pollution et de consommation d’eau entre un bœuf et un poulet. Bon les chiffres avancés sont souvent gonflés, mais il est évident qu’un kilo de bœuf entraîne plus de pollution qu’un kilo de poulet. Il est donc préférable de consommer du poulet ou d’autres animaux de petite taille qui auront un impact environnemental moindre.

Maintenant que le type de viande est choisi, il faut faire un autre choix environnemental qui est celui de l’origine de ta viande. La viande est transportée en camion, et si on peut limiter le trajet effectué par la viande pour la consommer, c’est mieux. Alors bien sûr, se rendre chez un boucher qui vend de la viande d’éleveurs se trouvant à quelques dizaines de kilomètres est l’idéal, mais c’est compliqué à trouver ! Par conséquent, on peut déjà faire un bon choix en choisissant le label rouge ou les appellations contrôlées, notamment les races si vous vivez à proximité. Évitez déjà les viandes importées et vous aurez un impact de consommation positif et écologique.

Bien choisir sa viande est important pour sa santé mais aussi pour l’environnement. Acheter une viande de qualité permet de consommer un produit sain et meilleur pour l’environnement. L’impact environnemental de la viande est moins bon que celui des protéines végétales, c’est certain, mais il y a déjà des choix de consommation à faire pour réduire cet impact. Alors, quand vous achetez de la viande, cherchez à consommer une viande de qualité qui vous bénéficiera autant qu’à l’environnement.

Noter l'article