Comment adopter une alimentation plus écologique ?

L’écologie est une thématique au cœur de toutes les préoccupations actuellement. Avec le réchauffement climatique, il est primordial que chacun prenne conscience des enjeux qui se dessinent pour notre avenir et celui de nos générations futures. Cette prise de conscience doit aussi se traduire en actes, qui passent par une attitude plus éco responsable au quotidien.

Parmi ces bons réflexes à adopter chaque jour, l’alimentation occupe un rôle prépondérant. Pour la sauvegarde de notre planète, il est en effet impératif d’adopter une alimentation plus verte. Pour y parvenir, chacun d’entre nous peut y mettre sa pierre à l’édifice. 

Dans cet article, découvrez comment y parvenir par le biais de ces quelques conseils pour adopter une alimentation plus écologique.

Bien évaluer son profil de consommateur 

Avant d’adopter une alimentation plus respectueuse de la planète, il est important de bien analyser votre profil de consommateur pour définir des objectifs raisonnables et atteignables. En clair, une personne qui s’alimente régulièrement au fast-food ou qui mange beaucoup de viande rouge n’aura pas les mêmes objectifs qu’une personne qui cuisine plus fréquemment à la maison.

Si chacun sait plus ou moins à quel profil de consommateur il correspond, des applications existent pour nous aider à en prendre conscience. Par exemple, l’application Yuka est populaire car elle vous accompagne lorsque vous faites vos courses. En effet, des milliers de produits issus de la grande distribution française sont répertoriés par l’application qui fournit des notes pour chacun d’entre eux. Ainsi l’utilisateur peut, s’il le souhaite, scanner le code-barre d’un produit lorsqu’il fait des courses afin d’en apprécier rapidement son impact écologique et ses bienfaits sur la santé. Les notes vont de 0 à 100 et sont classées par catégorie de couleur : 

  • Rouge : signifie que le produit a un impact environnemental ou pour la santé très médiocre. Il peut s’agir d’un produit avec des additifs à éviter ou ayant une présence de sucre trop importante. À éviter au maximum.
  • Orange : signifie que le produit a un impact environnemental ou pour la santé assez moyen. Qu’il s’agisse d’additifs ou de sucre, l’excès est sensiblement supérieur à la moyenne tolérée et une consommation occasionnelle de ce produit est plutôt préconisée.
  • Vert : correspond à un produit fiable ou très fiable. Cette couleur est un très bon indice de confiance et indique que le produit possède de bonnes normes environnementales et a un impact positif sur la santé.

En parallèle, d’autres astuces plus poussées existent pour vous aider à avoir une alimentation plus écologique.

Réduisez votre consommation de fast-food

Ce point rejoint ce que nous disions dans le paragraphe précédent. Vous connaissez déjà plus ou moins votre profil de consommateur en fonction de vos habitudes au quotidien. Si vous avez l’habitude d’aller dans des fast-foods, il peut être intéressant de réduire un tant soit peu la fréquence. 

Chacun peut se fixer des objectifs atteignables et relatifs à sa situation. Si vous avez l’habitude d’aller dans des fast-foods une dizaine de fois par mois, essayez d’abaisser ce chiffre de moitié à 5. Si vous y allez déjà 5 fois par mois, essayez de n’y aller plus qu’une fois ou 2, et ainsi de suite… 

Si nous vous conseillons ceci, c’est car les chaînes de production des recettes issues des fast-foods ne sont pas vraiment respectueuses de l’environnement. Si vous ne vous en doutiez pas, demandez-vous comment est-il possible de consommer des burgers à de si petits prix ? La réponse est simple : en favorisant la production de masse tout simplement et en négligeant les normes environnementales.

Favorisez la récupération

Dans la catégorie des applications qui aident à consommer de manière plus écologique, on retrouve l’application TooGoodToGo. Avec un design qui rappelle la célèbre plateforme Deliveroo, l’application vous permet de commander des packs d’aliments destinés à être jetés, à des prix cassés. Par exemple, vous pouvez acheter des pâtisseries dans une boulangerie et les récupérer à la fin de la journée. Vous pouvez aussi aller récupérer des paquets alimentaires dans des grandes surfaces. En somme, de nombreuses enseignes sont partenaires de l’application, qui vous permet ainsi de lutter contre le gaspillage et de consommer des aliments à prix réduits.

Si TooGoodToGo favorise la récupération 2.0, d’autres astuces plus traditionnelles existent pour lutter contre le gaspillage alimentaire. L’une d’entre elles consiste à vous rendre dans les fins de marché afin de demander aux commerçants s’il y a des caisses de légumes qu’ils souhaitent jeter par exemple. S’ils répondent à l’affirmative, il y aura alors moyen de récupérer ces légumes (ou d’autres aliments) à des prix cassés, voire même gratuits. Une opération ou tout le monde est gagnant et qui évitera ainsi le gaspillage d’aliments.

Privilégier certains aliments dans votre routine alimentaire

Après ces quelques conseils généraux, voyons plus en détails quels sont les aliments que vous devriez favoriser dans votre alimentation quotidienne, dans une optique de démarche écologique.

Les fruits et légumes

De manière générale, la consommation de fruits et légumes est plutôt bénéfique pour la planète, si certaines conditions sont respectées. Pour cela, veillez à acheter des fruits de saison BIO et issus d’une culture française. Une petite astuce donne un indice important sur le fait qu’un fruit ou légume soit de saison ou non : sa provenance. 

Par exemple, si vous n’arrivez pas à mettre la main sur des bananes provenant de France lorsque vous allez en magasin. Cela signifie qu’aucune banane n’a été cultivée récemment sur notre territoire à cette période de l’année et que ce type de produit a été importé pour pouvoir être proposé en abondance dans les grands magasins. Plutôt que de vous ruer sur des bananes, soyez patients et attendez plutôt que les mêmes soient disponibles après avoir été cultivées dans l’hexagone.

Parmi les bonnes idées de fruits et légumes à consommer régulièrement, on retrouve les épinards, les carottes, les aubergines ou encore les brocolis. En les incluant dans votre routine alimentaire, vous ferez à la fois du bien à la planète et à votre organisme.

Les champignons 

Ensuite, il faut savoir qu’il existe une large variété de champignons dans le monde. Ceux-ci sont réputés pour leur valeur nutritionnelle indéniable et sont bien évidemment entièrement naturels. L’avantage des champignons est qu’ils possèdent de nombreux bienfaits puisqu’ils sont riches en fibres, en protéines ainsi qu’en vitamines B et D. Pour ne pas vous tromper en magasin, nous vous conseillons d’acheter la variété la plus populaire de champignons que sont les champignons de Paris.

Les céréales

Les céréales représentent une abondante source de nourriture à travers le monde. Aujourd’hui, le riz, le maïs et le blé représentent une part importante de la culture mondiale, même si d’autres variétés de céréales peuvent également être cultivées.

Sain pour le corps et écologique, cet aliment regroupe de nombreux atouts. D’abord, la multitude des variétés de céréales disponibles vous permettent de diversifier votre alimentation sans vous lasser. Si les 3 céréales citées plus haut sont les plus abondantes, il est également tout à fait possible de consommer du Quinoa, de l’Amarante ou encore du sarrasin.

Noter l'article