Comment faire des yaourts maison ?

La question est aujourd’hui à ce que contiennent les aliments qui nous sont servis dans le commerce. Sont-ils sains, sont-ils naturels, sont-ils bio, sont-ils seulement comestibles et bons pour notre santé ? Voilà pourquoi les familles se tournent de plus en plus vers le fait maison. Au moins, vous savez ce que vous avez utilisé comme ingrédients afin de réaliser vos yaourts maisons.

C’est aussi souvent moins cher, et la satisfaction personnelle d’avoir préparé soi-même le goûter des enfants est un point en plus. Pour le DIY en cuisine, il vaut mieux commencer avec des recettes faciles, simples à réaliser comme le yaourt. Ainsi, comment faire du yaourt maison ?

yaourts maison

Choisir son yaourt maison

À la base, le yaourt est obtenu par la fermentation du lait. Pour faire du yaourt maison, il faut donc du lait et un agent pour le fermenter. Cependant, avec les différentes expérimentations en matière de cuisine, le yaourt s’est diversifié. En effet, une recette yaourt maison peut être fabriquée à partir du yaourt, du lait animal et du lait végétal tant que celui-ci peut se coaguler.

Faire du yaourt maison avec du lait animal

Habituellement, le lait de vache est l’ingrédient principal pour faire du yaourt. Il peut être entier, de sortie de chez le fermier ou en brique du commerce. Il peut être pasteurisé, demi-écrémé ou écrémé. Il est même possible de faire du yaourt avec du lait en poudre. Naturellement, le résultat sera différent selon le lait que vous aurez choisi. Pour varier le goût et les plaisirs, vous pouvez aussi faire votre yaourt avec du lait de chèvre ou du lait de brebis. Ces types de yaourts ont une odeur un peu plus prononcée et un goût plus fort.

Faire du yaourt maison avec du lait végétal

Aujourd’hui, il est possible d’avoir du lait avec différentes variétés de végétaux : le riz, le coco, le soja, l’amande, la noisette, etc. Cependant, même si tous ces laits végétaux peuvent se substituer au lait animal dans sa consommation, ils ne peuvent pas tous être fermentés et prendre comme du yaourt. Il faut, en plus, qu’il soit coagulable. Ce qui n’est pas le cas du lait de riz, d’amande ou d’avoine. Ou du moins s’ils sont utilisés seuls. Par contre, le lait de coco et le lait de soja vous permettront de faire de très bons yaourts légèrement parfumés et très légers.

Faire du yaourt maison : yaourt nature ou parfumé ?

Naturellement, lorsque vous faites vos yaourts maison, vous devrez décider s’ils seront nature avec ou sans sucre, ou si vous allez les parfumer, les colorer. Vous pourrez choisir vos aromes et parfums dans le commerce. Ou alors, vous pouvez choisir de mettre de vrais fruits dans vos pots. Le sucre vanillé peut déjà donner une senteur et un goût de vanille à votre préparation.

Quels sont les ingrédients principaux pour faire des yaourts maison ?

Le yaourt s’obtient par fermentation du lait.

  • Il faut donc principalement du lait pour faire des yaourts.
  • Ensuite, pour qu’ils prennent forme, il faut aussi un ferment lactique.
  • Finalement, pour qu’il ait bon goût, il faut y ajouter quelques condiments.

Tout ceci doit être orchestré avec un certain savoir-faire, vous pouvez également réaliser un yaourt 100 % bio, notamment si vous souhaitez commencer à manger bio dès aujourd’hui.

Le lait, l’ingrédient principal

Nous avons vu plus haut, vous pouvez prendre du lait animal, du lait végétal, du lait liquide entier, demi-écrémé ou écrémé ou même du lait en poudre. Le secret d’un yaourt bien ferme réside dans la manipulation de cet ingrédient précieux.

  • Pour commencer, vous devrez chauffer votre lait à 80 °C.
  • Il faudra ensuite le laisser reposer pour refroidir.
  • Lorsque vous allez commencer votre préparation, le lait devrait être à 37 °C. S’il le faut, utilisez un thermomètre de cuisine pour contrôler.

Le ferment pour transformer le lait

Pour que le lait prenne et devienne du bon yaourt, il faut un ferment lactique. Si vous faites des yaourts pour la première fois, vous avez deux options. Soit, vous vous procurez du ferment lactique de type bacterium lacticum, disponible dans les magasins ou les pharmacies. Ou alors, vous pouvez utiliser un yaourt nature du commerce. Une fois que vous avez votre culture, vous pourrez vous en servir pour vos prochaines préparations.

Les condiments pour parfaire le goût

Le lait et le ferment font le yaourt. Cependant, ce procédé purement chimique et biologique forme un produit acide qui n’est pas très agréable en bouche. Pour que vos enfants s’en délectent, il faudrait arranger un peu son goût. Le plus simple est de rajouter du sucre à l’appareil. Vous pouvez tout aussi bien en rajouter différents parfums, des fruits, et même du colorant pour qu’en plus il soit plus attrayant.

Choisir le mode de fermentation de ses yaourts maison

Maintenant, il faut laisser le mélange reposer pendant 6, 8 ou même 12 heures, selon la recette pour que la magie opère. Le principe est simple : un repos à la température du corps, soit environ 37 °. La température d’incubation ne doit pas dépasser les 40 °. Pour cela, vous avez plusieurs options.

La yaourtière, le moyen le plus sûr

Pour faire des yaourts maison inratables, vous pouvez compter sur cette bonne vieille yaourtière. Elle est programmée pour être à la température idéale. Une fois le temps de pause écoulé et que les yaourts ont bien pris, vous pouvez retirer les pots et les mettre au réfrigérateur.

Un multi cuiseur pour changer

Les robots de cuisines sont nombreux actuellement et permettent de faire des merveilles. Certains d’entre eux disposent de la fonction yaourtière. L’avantage avec ces appareils c’est que la température est contrôlée dès le mélange des ingrédients. En général, les multi cuiseurs émettent un son pour signaler la fin d’un processus de cuisson. Vous êtes donc alerté à temps pour mettre les pots au frais. En réalité, le frais arrête la fermentation.

Sans appareil électrique cela marche aussi

Si vous n’avez pas d’appareil électrique spécial, il n’y a aucun souci. Le bain-marie marche tout aussi bien. Vous pouvez rajouter une couverture pardessus pour garder la température à l’intérieur. Le principal est de garder une température stable, pas trop chaude, ni trop froide pour faire des yaourts maison bien fermes, succulents et sains pour toute la famille.

Noter l'article