Privilégier l’huile d’argan bio à l’huile d’olive au cœur des salades

L’huile d’argan alimentaire issue de l’agriculture biologique est un trésor bien gardé au cœur de la culture culinaire berbère du sud du Maroc. Ce produit de terroir culinaire utilisé par de grands noms de la gastronomie française est une joie en cuisine. C’est au cœur des assaisonnement que vous en tirerez les meilleurs bienfaits. 

Bio par nature, cette huile en cuisine ne peut-être chauffée sous peine de perdre toute sa valeur nutritionnelle. Bien que l’oliveraie soit omniprésente au cœur des paysages de l’Atlas marocain, l’huile d’argan en cuisine est privilégiée dans la région. Son goût très raffinée ayant des soupçons de noisettes en font un allié plus diététique et savoureux. 

La suprématie diététique de l’argan alimentaire sur l’ovalie

Vinaigrette montée à la moutarde à l’aide d’huile de tournesol ou huile d’olive arrosée au jus de citron jaune sont des habitudes culinaires, que nous français, avons développé au cœur de nos coutumes. Ces deux alternatives qui donnent du corps et relèvent le goût de nos chères salades à la tomate cerise, mâche et croûtons font des heureux à l’heure de se mettre à table. 

Cependant, le changement des comportements alimentaires est la raison qui pousse à privilégier l’huile d’argan au cœur de l’alimentation des Français que nous souhaitons développer sous deux ordres d’idées. 

Trop de gras, tue le gras !

L’huile d’olive de qualité supérieure est excellente pour la santé. Néanmoins, la banalisation du produit a fini par avoir raison de sa qualité. L’huile d’olive de table qui s’est répandue dans les hypermarchés en dit beaucoup sur les différentes gammes existantes. La baisse du pouvoir d’achat des Français pousse forcément les consommateurs à s’orienter vers de l’huile bas de gamme sous couverte de marketing de terroir.

Ne nous mentons pas à nous même ! La majorité des huiles d’olive présente sur le marché ne sont évidemment pas presser à froid au moulin d’Alphonse Daudet en Provence. La majorité de la production nous vient d’Andalousie où le mélange d’huile est devenue la norme. Ce résultat a des conséquences sur la nature même de l’huile d’olive qui n’est plus très vierge à cause de ce procédé. La logique de l’économie de marché prend donc le dessus bien qu’il soit toujours possible de disposer d’huile d’olive d’excellente qualité comme chez nos voisins transalpins via l’Italie. 

Un excès d’oméga 3 et 9 chez les français : cause du développement des maladies cardiovasculaires

Cet argument est en l’occurrence la voie qui conforte l’utilisation de l’huile d’argan alimentaire au cœur de l’alimentation. Pour cause, l’alimentation très grasse en France fait défaut. Pourtant, pays élitiste de la gastronomie dans le monde, le Frenchie n’est pas exempt de défaut. L’accumulation de gras au cours de la journée comme la cuisson à l’huile au cœur des frites ou la consommation d’œuf de poule nourrit au maïs et au soja démontre que les omégas 3 et 9 sont en surnombre au cœur de l’alimentation au détriment de l’oméga 6. L’huile d’olive qui est par nature diététique ne fait que suralimenter le phénomène par la présence de ces gras mono insaturés.

Or, l’huile d’argan en cuisine, c’est l’huile de l’oméga 6. Celle qui en contient le plus et qui joue favorablement en contrant le taux de mauvais cholestérol dans le sang. Au niveau sanitaire, ce caractère spécial propre à ce produit de terroir a la particularité de faire chuter drastiquement les triglycérides dans le sang. C’est en tout cas cette action bienfaitrice qui est à l’origine de la baisse des infarctus et du phénomène des artères bouchées. 

Comment utiliser l’huile d’argan gastronomique au cœur des préparations froides ?

Vous souhaitez tout simplement utiliser l’huile d’argan en salade au cœur d’ entrée froides et économiques en toute simplicité, voici la voie à suivre. Au cœur de votre saladier, lorsque vous avez terminé votre recette, il vous suffit d’incorporer deux cuillères à soupe de cette fabuleuse huile berbère. Puis d’arroser le reste de jus de citron. Le goût succulent de l’huile se ressentira directement sur les papilles. 

Sachez que l’argan culinaire s’utilise également au cœur du poisson ou des viandes cuites. En revanche, il faut absolument l’utiliser à la fin de la cuisson lorsque vous servez le plat pour éviter que les principes actifs ne s’évaporent à cause de la chaleur. 

Cette base oléagineuse est à ce jour la plus onéreuse au monde. Cependant, deux cuillères à soupe au cœur d’une bouteille de 500 ml ne font de mal à personne. Bien au contraire ! En utilisant des aliments sains, c’est votre capital santé que vous préservez avant tout. Privilégiez-là même au beurre et autres matières grasses lorsque l’éventualité se présente.

Si vous manquez d’idée pour vos entrées, voici des plats dans lesquels elle s’incorpore à merveille :

  • Caviar d’aubergines
  • Carottes râpées
  • Houmous
  • Guacamole…

Bonne dégustation

Noter l'article